Partagez en courriel

Le Continental, 3 mots: précision, précision et précision…Martial Lapointe

Retour à la page d'accueil
golf quebec gml con 1 770x408
Si vous êtes parmi les golfeurs qui frappent parfois trop à gauche, parfois trop à droite avec votre bois de départ, il est recommandé de le laisser dans le sac plus souvent qu’autrement si jamais vous foulez les allées du club Continental à Sorel-Tracy. À ma première visite sur ce terrain, voir des allées si étroites fut la première constatation.

Donc pour s’assurer d’une bonne marque sur la carte de pointage, il faut être précis, très précis et encore plus précis!

D’ailleurs, selon les propos du président du club, M. Jacques Sévigny: «Lors des tournois, les pros n’utilisent leur bois de départ que trois ou quatre fois dans la ronde ».

Et ce n’est pas parce que le terrain est court. C’est l’étroitesse des allées de ce parcours de 6771 verges qui oblige à autant de précision, ajoutant donc un agréable challenge au magnifique design du terrain garni d’une grande variété d’arbres, des trappes placées stratégiquement et des fanions difficilement attaquables.

En faisant l’acquisition du terrain en 2019, le propriétaire, M. Jean Cournoyer (entrepreneur reconnu dans le milieu de la construction à Sorel), savait qu’il y aurait du travail à faire pour redorer l’allure du parcours. Le contracteur de profession en a d’ailleurs surpris plusieurs en annonçant dès l’officialisation de la transaction qu’il avait la ferme intention d’investir pour redresser la qualité du terrain à long terme et non pour y implanter un projet immobilier. Lui et son équipe d’entretien sont fiers du travail accompli jusqu’à présent et se concentrent dorénavant sur les petits détails.


Il est dans les plans du golf de regarnir l’herbe longue  le long des chantiers. Aussi, le surintendant a dû mettre quatre fois plus d’engrais qu’à l’habitude pour compenser les négligences des années antérieures, selon le président du club.

Le président du club Continental, Jacques Sévigny.

Les améliorations sur le terrain depuis le changement de garde se font sentir cette année alors que le club a accueilli 60 nouveaux membres, portant son total à 288 pour la présente saison.

Les nuits froides des dernières semaines ont ralenti le processus de coupe des verts, faisant en sorte que ces derniers ne sont pas encore au niveau et à la vitesse habituelle. Dans les semaines à venir, avec l’arrivée des nuits plus chaudes, on peut s’attendre à ce que ces derniers soient beaucoup plus rapides.

Bientôt 27 trous

En devenant propriétaire du club, en 2019, Jean Cournoyer a mis fin à tout projet de construction domiciliaire, axant les opérations du club sur le golf uniquement.

Le club de golf Continental  a longtemps été un 36 trous, offrant ainsi deux parcours : le Saint-Laurent et le Richelieu. Toutefois, depuis l’arrivée de M. Cournoyer, il a été décidé de se concentrer sur le parcours Saint-Laurent.

À son ouverture vers la fin juin, le parcours Richelieu, mainenant converti en 9 trous, amènera une clientèle différente, estime M. Sévigny qui rappelle que le 9 trous s’avère une activité familiale intéressante : « On a de plus en plus de grands-parents ou parents qui veulent initier leurs petits-enfants ou leurs enfants au golf, tout en passant du temps de qualité ».

Ouverture de la terrasse

Les gestionnaires du club étaient réjouis au lendemain de l’annonce du gouvernement concernant l’ouverture des terrasses dès le 28 mai prochain. Ce n’est pas un secret pour personne que la restauration contribue de façon considérable aux revenus des golfs et le Continental n’en fait pas exception. Dès l’ouverture possible, les visiteurs et membres pourront profiter d’un tout nouvel espace-bar accessible de l’extérieur où s’installera, lors des fins de semaine, un restaurant local populaire de la région.

Il s’agit d’un parcours à essayer qui représente certes son lot de défis, mais qui demeure très attrayant pour l’ensemble des golfeurs. Pour ma part, j’y retournerai sans hésiter!

Scroll to top